Pour les Genevois, la poubelle de la dernière chance avant la taxe

Pour les Genevois, la poubelle de la dernière chance avant la taxe

Pour les Genevois, la poubelle de la dernière chance avant la taxe

https://assets.letemps.ch/sites/default/files/styles/lt_article_cover/public/media/2016/09/12/file6rg3o0nma28inij22g7.jpg?itok=QGTZcBVO

Genève offre à ses habitants des petites poubelles destinées aux déchets de cuisine. La dernière tentative pour éviter de devoir imposer la taxe poubelle.

C’est le dernier argument que Genève brandit avant de sévir. Un argument en plastique vert, percé de petits trous et habité d’un sac biodégradable destiné aux déchets de cuisine, offert aux habitants. «La p’tite poubelle verte» a été lancée lundi à Genève par un Luc Barthassat plein d’espérance en une trouvaille qui devrait épargner aux Genevois la taxe poubelle, en vigueur partout ailleurs en Suisse. «Nous croyons en la responsabilisation et à la prise de conscience individuelle, indique le conseiller d’Etat. Car on ne peut imposer «la p’tite poubelle verte».

Genève s’est toujours soustraite au principe du pollueur-payeur, en dépit de la proportion trop faible de déchets recyclés dans la République, 46%. Pour parvenir aux 50% requis, restait donc ce procédé dilatoire, un gadget sympa, parrainé par le chef étoilé Philippe Chevrier. Et agrémenté de slogans qui devraient faire sourire les Genevois: «Je suis une vieille trogne mais je peux encore changer», ricane un trognon de pomme sur l’affiche de la campagne.

Lire l’article : https://www.letemps.ch/suisse/2016/09/12/genevois-poubelle-derniere-chance-taxe