Interview avec Céline Celardin, Pharmacie EAUXVIVES sur l’utilisation des sacs compostables BioApply à base de chardon

Interview avec Céline Celardin, Pharmacie EAUXVIVES sur l’utilisation des sacs compostables BioApply à base de chardon

Interview avec Céline Celardin, Pharmacie EAUXVIVES sur l’utilisation des sacs compostables BioApply à base de chardon

En 2016, la Pharmacie des Eaux-Vives, une institution à Genève, a été le premier client de BioApply à utiliser les sacs compostables à base de chardon. Nous avons posé quelques questions à Céline Celardin, responsable de la communication.

1) Pourquoi avez-vous décidé d’opter pour les sacs compostables BioApply?

Notre volonté de renoncer au plastique date de plusieurs années, mais nous n’avions jusqu’alors pas trouvé de solution remplissant nos critères. Entre les plastiques oxo-biodégradables, les sacs à base de ressources alimentaires, rien ne nous semblait réellement cohérent dans une approche de protection de l’environnement. BioApply nous a proposé une solution à base de chardon qui nous a semblé la plus cohérente et remplissait plusieurs de nos critères : des sacs biodégradables, compostables, qui n’utilisent pas de ressources alimentaires et d’OGM, et qui sont fabriqués à base de ressources végétales issues de culture raisonnée et éthique.

2) L’utilisation du “chardon” comme base de fabrication pour ces sacs, est-il un élément important pour vous?

Oui, le chardon est une plante vivace que l’on trouve dans nos régions et que l’on travaille également en officine, donc cela a du sens pour nous.

3) Quels facteurs sont selon vous importants pour vos clients au sujet des sacs qu’ils reçoivent?

Notre clientèle est clairement sensible à la protection de l’environnement et accorde de l’importance à la biodégradabilité des sacs que nous proposons. C’est une philosophie globale.