Bioplastique “les fondamentaux”

Bioplastique “les fondamentaux”

Qu’est-ce qu’un sac compostable ?

Un sac compostable est un sac fabriqué de telle façon qu’il se décompose en terreau sans laisser de traces toxiques dans un environnement adapté (compostière domestique ou industrielle) dans un laps de temps contrôlé. Il est en général réalisé pour une part important de ressources renouvelables.

 

Comment reconnaître le vrai du faux ?

Un vrai sac compostable portera, en Suisse, un ou plusieurs certificats “OK COMPOST”, home ou industriel, émis par le TÜV selon la norme européenne EN13432. Par ailleurs, selon le consensus de Biomasse Suisse, les fabricants sérieux dotent leurs sacs d’un motif “nid d’abeilles” pour faciliter la reconnaissance au niveau des filières de valorisation.

 

Quels sont les avantages par rapport au sac plastique ?

 Un sac compostable présente des avantages multiples. La large part de ressources renouvelables réduit l’impact CO2 en comparaison directe avec un sac plastique, réalisé à partir de 100% de ressources fossiles. Par ailleurs, un sac compostable a une seconde vie pour la collecte de biodéchets. Son bilan écologique s’en trouve encore amélioré.

 

Comment le sac compostable contribue t’il a une collecte plus qualitative et plus importante de bio déchets ?

Le sac compostable facilite le geste de collecte, que ce soit au niveau individuel ou au niveau professionnel. Collecter des déchets de cuisine n’est pas agréable, et est accompagné de nuisances (odeurs de fermentation, jus de macération, prolifération d’insectes, …). Le sac compostable, surtout associé à un container aéré adapté, réduit largement ces nuisances. Par ailleurs, leur distribution et utilisation réduit fortement les contaminations plastiques dans le compost.

 

Le sac plastique est un véritable fléau en Suisse ou ne représente-t-il pas de véritable problème ?

Le sac plastique est un vrai problème en Suisse. Contrairement à la filière PET ; il n’existe aucun recyclage pour ces sacs. Leur durée d’utilisation moyenne est de moins de 20 minutes, et leur seule fin de vie est l’incinération. Trop souvent, ils atterrissent par ailleurs dans les filières de valorisation de biodéchets (notamment à cause d’impression marketing suggérant l’écologie qui trompent le consommateur) ou, pire, dans nos forêts ou nos cours d’eau. On les retrouve dans notre biosphère sous forme de micro-plastiques. Leur durée de vie moyenne dans la nature est estimée à 4 siècles avant décomposition.

 

On trouve souvent des sacs marqués Oxobiodégradables en Suisse. Ces sacs sont-ils une alternative valable au plastique ?

Le label “oxodégradable” ou oxobiodégradable est une véritable tromperie et un scandale écologique. Un sac oxo est un sac plastique agrémenté d’un agent oxydant, qui va permettre au sac de se dissoudre en micro-plastiques en quelques mois. Contrairement au sac compostable, qui se transforme en terreau et contribue à recréer de la biomasse, les restes d’un sac oxo demeurent dans l’environnement sous forme de micro-plastiques pendant des siècles.