La France valorise ses déchets

La France valorise ses déchets

La France valorise ses déchets

Le compostage, qu’est-ce que c’est ?
Composter, c’est recycler les déchets organiques comme les déchets verts ou les déchets de cuisine en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent.
Le compostage est le processus de transformation par des micro-organismes et petits animaux (bactéries, vers de terre) en un produit comparable au terreau : le compost.

Composter permet donc de générer un fertilisant d’excellente qualité et entièrement naturel mais permet aussi de réduire drastiquement le volume de nos poubelles.

 

En effet, les biodéchets représentent près de la moitié de la poubelle moyenne d’un ménage, de 40 % à 60 % de son poids.1

 

 

Le compostage aujourd’hui en France
Chaque année en France, un habitant produit 354 kg d’ordures ménagères. Or trop peu de ce volume est transformé intelligemment. En effet, 66% sont dédiés à l’incinération ou à la décharge, seuls 20% sont recyclés et 14% valorisés biologiquement via le compostage ou la méthanisation des déchets organiques.

Le même constat peut se faire au niveau municipal. D’après Eurostat, seulement 16 % des déchets municipaux sont compostés aujourd’hui en France. La majorité des déchets municipaux sont encore enfouis et incinérés (68%).

Il reste donc une belle marge de manœuvre pour améliorer la valorisation des déchets ! C’est justement dans cette voie que le projet de loi sur la transition énergétique souhaite engager la France.

 

 

Le compostage de demain
Dans le cadre de cet engagement, et également en réponse à l’incitation de l’Union Européenne, le gouvernement souhaite augmenter la quantité de déchets faisant l’objet d’une valorisation sous forme de matière notamment organique.

Le service public de gestion des déchets est chargé de progresser dans le tri à la source des déchets organiques afin que ceux-ci ne soient plus collectés dans les ordures ménagères résiduelles puis éliminés, mais bien valorisés via le compostage.

A cet effet, les collectivités progresseront vers la généralisation d’une tarification incitative avec pour objectif que 15 millions d’habitants soient couverts en 2020 et 25 millions en 2025.
schema compost

 

 

Le réseau des compostières

90 collectivités ont déjà mis en place la collecte séparée des biodéchets qui concerne au total 2,1 millions de Français, soit 3% de la population.

Actuellement, le réseau des compostières en France est constitué de 518 unités de compostage réparties en deux réseaux principaux : CompostPlus et Agriculteurs composteurs de France.

Le produit de ces compostières est dédié aux agriculteurs, paysagistes mais aussi aux particuliers, principalement des zones rurales.
Cependant, les zones urbaines ne sont pas en reste puisque des initiatives de composts collectifs urbains fleurissent dans les grandes agglomérations autour d’une logique participative.

Au vu des législations européennes et françaises ainsi que de la prise de conscience écologique, le grand retour du compostage en France est résolument enclenché. Dans ce cadre, la solution de sacs réutilisables et compostables proposée par BioApply prend tout son sens.

 

1 (http://www.cniid.org/La-gestion-actuelle-des-biodechets-en-France,100)

Stéphanie Brangeon-Dalmaz
Sales Manager