Compost: alors, sac ou pas sac?

Compost: alors, sac ou pas sac?

Quatre communes sur cinq acceptent les sacs compostables. Conseils d’achat et d’utilisation.

Ils portent un imprimé quadrillé et arborent quantité de logos caractéristiques. Eux, ce sont les sacs compostables en vente, par exemple, dans les grandes surfaces. Leur habillement voyant les distingue des sacs biodégradables, non admis dans les compostières car ne répondant pas à certains critères exigés par la norme EN13432, elle aussi mise en évidence sur les sachets compostables.

Voilà pour la théorie. Une théorie qu’il s’agit de maîtriser sur le bout des doigts. Car mettre un sac autre que compostable dans une benne de récupération est un geste polluant. Les contenus de ces bennes sont broyés et tout sac plastique se retrouvera disséminé en microparticules dans les champs. On l’aura compris: dans la benne, c’est sac compostable ou rien. Mais quels avantages présentent-ils? Tout d’abord, ils permettent de déposer les détritus dans la benne sans transporter la petite poubelle verte à compost. Ou plutôt, ils permettraient. Plusieurs membres se sont en effet plaints de leur manque d’étanchéité au point parfois d’y renoncer. La FRC a voulu vérifier et, à cet effet, a rempli de jus d’orange le fond de trois sacs de 5 litres. Constat: le liquide a fui après une petite semaine, ce qui constitue un résultat tout à fait honorable pour des sacs qui se remplissent assez vite.

 

Lire l’article : https://www.frc.ch/compost-alors-sac-ou-pas-sac/